Funérailles : comment habiller le défunt ?

Perdre un proche est souvent un moment douloureux dans la vie d’une personne. Pour y remédier, certaines personnes essaient d’offrir de l’originalité à ces moments difficiles. En fait, aujourd’hui, il est possible d’habiller le défunt de plusieurs façons. Vous avez le choix entre les vêtements traditionnels ou opter pour quelque chose de plus original.

Tenue casual ou costume de luxe ?

Traditionnellement, les familles du défunt le vêtissent avec son plus beau costume, sa jolie robe ou même ses habits du dimanche. Aujourd’hui, la donne a évolué et il n’y a pas de règle qui interdit d’habiller les morts avec des tenues qu’ils aiment le plus comme son jogging, son T-shirt, son jean ou même sa perfecto. Si le défunt informe ses proches dans son testament sur leur habit avant qu’il meurt, il est essentiel de respecter ses souhaits et les exécuter comme il le désire. Mettez donc le défunt avec ses vêtements qu’il a appréciés et n’oubliez pas de le mettre en confort.

Quels accessoires mettre pour le défunt ?

Suite au décès, il est important que le choix des accessoires soit adapté selon le mode de funérailles. Dans les enterrements traditionnels, certaines familles du défunt ajoutent des accessoires comme les bijoux, les lunettes, les peignes,… Lors des obsèques du corps, ces accessoires ne doivent pas poser de problèmes. Ainsi, il faut également suivre quelques règles sur la pose et le choix des accessoires même si le défunt va être crématisé. Qu’il s’agisse d’un corsage ou d’une cravate, d’une robe ou d’une jupe, d’une veste ou d’un costume, il ne faut pas avoir de désordre ni de pli pour habiller le défunt. L’allure de l’inanimé doit être impeccable et vous pourrez ajouter ses pièces favorites comme son chapeau chéri, sa blouse de travail, ou sa salopette de camionneur. Il ne faut pas incinérer avec les défunts les dispositifs qui sont susceptibles de dégager des vapeurs toxiques.

Les conseils pratiques

Avant de jeter son dévolu sur un vêtement extravagant, il convient pourtant de considérer certains impératifs. Par exemple, il est difficile de tenir un mort dans un cercueil en carton s’il est habillé en armure, en robe à panier ou en crinoline. Il faut donc être raisonnable et pratique et tenir compte des essentiels qui constituent le tombeau comme sa dimension, son volume ainsi que le poids et la taille du cercueil. De plus, il est important d’examiner les éventuelles difficultés qui peuvent se présenter lorsque vous habillez un cadavre rigide. Les services de pompes funèbres ont certainement des méthodes particulières pour habiller le défunt et ils utilisent des traitements spéciaux afin de ralentir la décomposition du cadavre.

Prix d’une pierre tombale : comment économiser sur l’achat de votre pierre tombale ?
Pourquoi choisir une plaque funéraire personnalisée ?